Un téléphone portable, oui ! Mais quand? lequel ? et selon quelles règles ?

une téléphone portable à quel âge
Aujourd’hui, donner un téléphone portable à son enfant est presque une évidence. On ne se demande même plus si on va lui en donner un, mais plutôt à quel âge !
Cependant, la question de cette attribution est essentielle car une fois que votre enfant aura son téléphone portable, il sera extrêmement difficile de le lui retirer. C’est un cadeau très engageant et une étape qu’il est essentiel de bien préparer avec lui.
Nous vous proposons ici 3 étapes pour faire de ce moment une période d’échange.

 

1. Déterminer avec votre enfant l’âge ou le moment à partir duquel il aura son téléphone portable.

 

Tout d’abord, il est essentiel d’impliquer l’enfant dans cette décision afin qu’il sache et qu’il comprenne quelles raisons déterminent cette attente.

 

Pour vous aider à déterminer ce moment, il n’y a malheureusement pas une règle simple et précise. Il s’agit souvent d’un choix des parents pour accompagner leur enfant qui gagne en autonomie. Cette autonomie, cette liberté nouvelle est fréquemment liée à la sortie du primaire.

 

En effet, dans cette première période d’école, les enfants sont encore sous étroite surveillance. Il est assez rare qu’ils se baladent seuls en ville pour de longs trajets. Un portable est alors inutile et un bien très onéreux pour leur âge.
Les choses changent lors du passage au collège où l’enfant gagne en liberté et autonomie. C’est à ce moment que les parents apprécient de pouvoir joindre leur enfant à tous moments ou que celui-ci puisse les joindre en cas de soucis.

 

Quelle que soit la décision que vous preniez, celle-ci doit être juste et adaptée au besoin et au caractère de votre enfant.

 

2. Choisir le téléphone et son forfait.

L’achat d’un téléphone portable n’est pas neutre. Il peut s’agir d’un montant conséquent. Il est donc essentiel de vous renseigner auprès des opérateurs de téléphonie mobile sur les offres proposées pour les plus jeunes.

 

Voici quelques pistes de réflexions :
– Un smartphone ou un téléphone portable ?
– Une connexion internet illimitée ou une connexion internet uniquement via wifi ?
– Un forfait de téléphonie avec possibilité de n’appeler que quelques numéros prédéfinis ?
– Une offre de contrôle parental ?

 

Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à sensibiliser votre enfant sur le fait qu’un téléphone, c’est cher et c’est fragile. Il doit en prendre soin.
Et pourquoi ne pas le faire participer à l’achat si il a un peu d’argent de poche ?
Un téléphone portable, c’est aussi un bien socialement important surtout pour les jeunes ados. Il est donc essentiel de préparer votre enfant aux règles qu’il devra suivre quant à son utilisation.

 

3. Déterminer avec votre enfant les règles d’utilisation de son téléphone.

Le jour J est arrivé. Vous allez remettre à votre enfant son portable.
Transformez ce moment en un moment d’échange en faisant les paramétrages de bases ensemble et en lui rappelant les règles à suivre. Plus votre enfant sera impliqué dans la définition des règles d’utilisation de son téléphone, plus il les comprendra et sera motivé pour les appliquer.

 

Les règles listées ci-dessous sont à titre indicatif. Nous vous invitons à vous les approprier, les compléter et les adapter à votre enfant et à votre vie familiale.

 

  • Autonomie par étapes :
– Un forfait choisi et adapté.
– Compte iTunes, Google Play ou autre, au nom du parent.
Le téléchargement d’applications est grisant. Obliger, dans un premier temps, les enfants à passer par votre compte et à demander la permission de télécharger une app, permet d’engager une réflexion avec lui sur ses choix. Il permet également de limiter des téléchargements intempestifs et d’éviter des factures salées !

 

  • Définition de périodes autorisées :
– Pas de portable avant 9h, pas de portable après 20h.
Une solution astucieuse pour accompagner l’enfant dans cette règle est de définir un endroit (une commode ou un tiroir hors de la chambre) dans lequel l’enfant dépose son portable après 20h.
– Pas de téléphone à table, ni durant les devoirs.
– Le portable est éteint à l’école.

 

  • Sensibilisation (sans diabolisation) :
    Il nous semble intéressant dans cette partie de rappeler les 3 règles d’internet de S. Tisseron :
Tout ce que l’on y met peut tomber dans le domaine public
Tout ce que l’on y met y restera éternellement
Il ne faut pas croire tout ce que l’on y trouve
– Sensibilisation au droit à l’image et doit à l’intimité (lire notre article sur le sujet)
– Sensibilisation aux risques des réseaux sociaux.
Les réseaux sociaux, tous les jeunes en ont au moins un. Nous vous incitons à accompagner votre enfant le choix de ses réseaux, lors de la création de ses comptes et à vérifier avec lui les paramétrages de chacun de ceux-ci.

 

  • Rappel des règles de civisme :
– Respect de l’entourage : je ne parle pas trop fort au téléphone lorsque je suis en société.
– Pas de téléphone durant les périodes de transport : lorsque je marche dans la rue, je suis attentif au monde qui m’entoure et à la circulation.
– Enregistrement des numéros d’urgence.

 

Pour conclure, n’oubliez pas que vous êtes le premier référent de votre enfant. Si vous cherchez à le limiter dans l’utilisation de son téléphone et que vous êtes le premier à être toujours accroché au votre, les règles seront difficiles à appliquer pour lui !

Pour mieux vous connaître, consultez notre article « Et vous ? Quel type d’utilisateur d’écrans êtes-vous ?« 

Le 4 février 2016

Les dernières applications

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares