Discussion sur la gestion des écrans en famille avec Anne Peymirat

Anne Peymirat discussion sur les écrans familiaux
Anne Peymirat est auteure et coach parentale depuis 10 ans. Elle a d’abord travaillé pendant 15 ans chez Accenture avant de se passionner pour la parentalité et de monter son cabinet de coaching parental. Elle intervient auprès de grandes entreprises afin de les accompagner dans leur démarche parentalité et qualité de vie au travail. Elle a aussi déjà suivi plus de 3’500 parents dans leur vie de famille. 
Auteure de deux livres : « Je ne crie plus, je ne répète plus, je ne râle plus, je gère ! » et « Débranchez vos enfants » , tous deux parus aux Editions First, c’est aussi une maman de 4 enfants, âgés de 18, 15, 10 et 6 ans.

 

Anne, quels sont vos conseils pour conserver un climat de sérénité au sein de la famille lorsque l’on doit faire face aux demandes incessantes des enfants pour jouer sur un écran ?

 

Je conseille aux parents de tout d’abord s’intéresser aux habitudes et aux pratiques des enfants sur les écrans. A quoi aiment-ils jouer ? Que regardent-ils sur YouTube ? Échanger et communiquer avec eux sur ces sujets est la première étape.
Ensuite, les parents doivent clarifier leurs attentes sur “temps d’écran” à la maison : une demi-heure à une heure par jour, jamais pendant les devoirs ou à table… Qu’est ce qui est acceptable pour les parents tout en essayant de suivre les intérêts de l’enfant (par exemple, un enfant qui joue à des jeux préfèrera plus de temps certains jours qu’un peu tous les jours et l’inverse pour un enfant qui est souvent sur les réseaux sociaux..).
Il est important aussi de préparer les enfants aux règles définies en utilisant la discussion préparatoire qui est l’une des techniques clés que je propose aux parents.

 

Comment aider nos enfants à mieux gérer leurs émotions face aux écrans ?

 

C’est souvent très frustrant pour les enfants d’arrêter un écran. Ils sont en plein jeu, ou ils ont envie de regarder encore quelques vidéos ou de suivre ce qui se passe sur les réseaux sociaux.
Ces émotions, qui peuvent être assez fortes, comme de nombreux parents peuvent en faire l’expérience, sont atténuées avec l’utilisation de l’écoute empathique. C’est l’une des autres techniques clé que je propose aux parents.

 

Quelles sont les clés pour garder confiance en nous, en l’éducation que nous souhaitons transmettre à nos enfants, lorsque nous sommes toujours en opposition avec eux sur la question des écrans ?

 

Que les parents se rassurent, c’est complexe pour tout parent ! Les écrans sont tellement addictifs qu’ils causent des tensions entre parents et enfants.
Ce sujet peut devenir source de stress pour les parents tant les difficultés peuvent être fortes et récurrentes. Laisser les enfants faire n’est certainement pas la bonne réponse car ils n’arrêteront jamais tellement les écrans sont addictifs ! Leur interdire tout écran n’est pas non plus la solution souhaitée par les parents, ils font partie du monde actuel. Les parents sont tiraillés et perdent confiance dans leur façon de faire avec leurs enfants.
Je conseille aux parents de commencer par réduire les tensions au sujet des écrans, notamment avec l’approche que je propose dans mon livre. Cela leur permettra de reprendre le dessus et d’améliorer l’ambiance à la maison.

 

Ensuite, il faut que les parents acceptent une dose de résistance de la part des enfants à ce sujet ! C’est une complexité de notre monde actuel qui ne doit pas faire oublier que les parents ont un rôle clé à jouer auprès de leurs enfants, surtout sur ce sujet. Leur présence et leur position sur les écrans restent le meilleur guide qu’ils puissent offrir à leurs enfants dans le monde d’aujourd’hui.

 

Le 8 novembre 2018

Les dernières applications

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *