Faire une recherche, ça s’apprend !

Apprendre à chercher sur le web

Faire une recherche sur Internet peut paraitre un processus simple et intuitif, surtout pour une génération à l’aise avec l’outil informatique. Pourtant, il n’est pas évident d’arriver à structurer ses idées et à sélectionner correctement ses sources, surtout pour des enfants.

Martine Mottet, chercheur à l’Université de Laval au Canada, propose un processus en 6 étapes afin d’apprendre à faire une recherche à des écoliers.

Définir le travail à réaliser

Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à un problème d’information à résoudre. On fonce alors souvent dans le tas sans préparation. Cela est d’autant plus valable pour les enfants qui ont naturellement tendance à se disperser.

Pour leur apprendre à rechercher sur Internet, il est nécessaire de mettre le travail demandé dans son cadre, à savoir :

  • Le thème de la recherche : vous devriez les pousser à évaluer leurs connaissances initiales et la documentation à leur disposition avant de se lancer.
  • Le type de travail demandé : le contenu et la présentation ne seront pas les mêmes selon le format exigé.
  • L’objectif du travail : pour apprendre, convaincre ou divertir, on n’utilisera pas le même ton ni les mêmes informations.
  • Les contraintes et les délais : vous pouvez établir ensemble un calendrier avec des échéances et un rappel des consignes pour chaque étape du projet.

Cerner le sujet de recherche

Pour que l’enfant ne s’éparpille pas, il est important de lui apprendre à faire une recherche ciblée. En effet, se documenter sur une thématique vague est difficile et contre-productif.

Vous devriez plutôt orienter l’enfant vers un sujet précis, un angle de vision spécifique. Encouragez-le ensuite à établir un inventaire de ses connaissances sur le thème ainsi que les aspects qui le motivent le plus. Cela lui permettra de dégager une question de recherche sur laquelle il concentrera ses efforts de collecte.

Chercher des sources d’information

Une fois la question précise définie, votre enfant peut penser qu’il n’aura qu’à la taper telle quelle sur Internet pour obtenir des réponses.

Pour une recherche efficace, établissez plutôt une liste de mots-clés significatifs autour du sujet. Pensez aux synonymes et aux mots génériques, ainsi qu’aux outils des moteurs de recherche afin d’obtenir des résultats pertinents.

Évaluer une source d’information

Il ne suffit pas d’apprendre à faire une recherche, encore faut-il savoir faire le tri dans ce que l’on collecte. Face à une quantité énorme d’informations, l’enfant aura du mal à discerner le faux du vrai, l’utile du futile.

Pour l’aider à y voir clair, il est nécessaire de :

  • Mettre l’information dans son contexte ;
  • Croiser 3 sources ou plus pour s’assurer de la véracité des données ;
  • Analyser la source et l’information d’un œil critique (crédibilité de l’auteur, cohérence des données…)

Prendre des notes et citer une source

Plusieurs lectures d’un même texte peuvent se révéler nécessaires à sa bonne compréhension. Votre enfant aura besoin de prendre des notes afin de s’approprier l’information et la reformuler par la suite selon ses propres mots.

Pour cela, Martine Mottet distingue trois méthodes principales :

  • La fiche de lecture
  • L’organisateur graphique
  • Le résumé

Les annotations peuvent se révéler très utiles pour dégager les informations principales quelle que soit la stratégie adoptée.
Afin de citer simplement ses sources, l’enfant peut utiliser un modèle du type :

  • Nom de l’auteur, prénom (ou organisme qui publie le site)
  • Date de publication
  • Titre du document
  • Consulté le (date) à (source : adresse Internet)

Présenter la synthèse du travail

Si rechercher sur Internet commence par la définition du travail à réaliser, c’est principalement pour faciliter cette dernière étape. En effet, il est plus simple de structurer ses données et de les mettre dans le bon format avec une organisation préalable.

Pour le bon déroulement de cette phase, il est conseillé de :

  • Établir un plan ;
  • Écrire un texte intelligible ;
  • Relire son texte pour d’éventuelles corrections.

Il est à noter qu’il est judicieux de pousser l’enfant à évaluer constamment son travail tout au long du projet. Cela lui permettra de détecter rapidement ses erreurs et de s’améliorer.

 

Le 19 novembre 2015

Les dernières applications

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *