Nos enfants face à l’intelligence artificielle

intelligence_artificielle

Comment aider nos enfants à comprendre l’intelligence artificielle ?

C’est étrange car j’aurais pu ne pas écrire cet article. J’aurais pu simplement demander à l’intelligence artificielle de s’en charger. Cela aurait permis de gagner du temps et d’améliorer mon référencement naturel. Vous auriez trouvé mon article plus rapidement et vous l’auriez lu mais…. Vous n’auriez pas appris grand-chose. Car en réalité, comme le disait Jean Piaget, « l’intelligence n’est pas ce que l’on fait quand on sait, mais ce que l’on fait quand on ne sait pas ».

Bien entendu, il est facile de théoriser pour des adultes qui ont appris à raisonner sans l’intelligence artificielle et qui n’ont pas eu à repenser leur valeur ajoutée dans le monde du travail à cause des changements profonds apportés par cette technologie.

Alors, comment fait-on pour aider nos enfants à mieux appréhender l’univers face à l’intelligence artificielle et quelles compétences peut-on les aider à développer pour se sentir mieux armés face au futur ?

Cet article vous aidera à mieux comprendre comment l’Intelligence Artificielle est un outil au service de l’humain et comment donner aux enfants toutes leurs chances de s’épanouir de manière positive et optimiste dans un monde qui semble mené de plus en plus par les machines.

La bonne nouvelle c’est que pour naviguer dans le monde de l’IA, il faut simplement étendre son champ de compétences : esprit critique, créativité, curiosité, développement personnel, etc. C’est ce qui fera la différence

 

L’Intelligence Artificielle au service de l’humain et non l’inverse

comprendre l'intelligence artificielle

 

L’IA est un outil pas un ennemi

Luc Julia, l’un des co-créateurs de Siri – aujourd’hui en charge de penser la mobilité au sein du groupe Renault – explique que l’Intelligence Artificielle est un outil. C’est comme un marteau : si on enfonce le clou avec le poing, c’est douloureux. Le marteau facilite la tâche mais il faut quand même tenir le marteau. Il ne va pas se mettre à danser tout seul dans les airs.

L’Intelligence Artificielle est similaire : c’est l’humain qui dirige, qui nourrit, qui oriente. En ce sens, elle n’est pas autonome. Elle a besoin d’être nourrie par l’humain pour produire un raisonnement. Ce raisonnement n’est d’ailleurs pas toujours exact

 

Quels sont les plus gros avantages de l’Intelligence Artificielle ?

L’IA offre de nombreux avantages : à l’ère de la sur-information qui crée du stress et de l’anxiété, comme nous en parlions dans un autre article, elle permet de faire le tri et de nous présenter uniquement les informations pertinentes pour nous et fiables.

Elle permet également de faciliter la prise de décision dans les cas où des nombreux facteurs sont à prendre en compte : par exemple pour décider des protocoles de traitement contre le cancer et les personnaliser au profil spécifique du patient.

Elle permet d’identifier des récurrences et des constantes qui servent d’hypothèses dans le domaine de recherche, etc.

Bref, si en effet on peut s’imaginer que dans quelques cas l’utilisation de cette technologie n’est pas cohérente ou bienveillante, la plupart du temps, l’usage s’applique à faciliter la vie des êtres humains ! Et comme toutes les nouveautés, on a parfois du mal à s’adapter.

 

L’absurdité de certains usages de l’intelligence artificielle avec chatGPT

Si l’intelligence artificielle est en pleine effervescence depuis plusieurs années, l’émergence de chatGPT a fait grand bruit : en effet, grâce à cette plateforme tout le monde peut tester le pouvoir de l’intelligence artificielle.

chatGPT et les enfants

 

C’est quoi exactement chatGPT ?

Alors chatGPT c’est une sorte de robot avec qui on peut avoir des conversations et qui comprend tout. On peut lui demander de générer des articles de blog, de créer une oeuvre d’art à la manière de Picasso ou de Rembrandt, de résoudre des problèmes de physique complet. Bref, chatGPT, c’est un peu comme le premier de la classe sous stéroïdes. 

Ce qui le rend unique c’est qu’il est capable de comprendre le langage naturel des humains et de produire des contenus de qualité qui auraient pu être écrit par des humains. Alors évidemment, ça nous impressionne autant que ça nous terrorise.

 

Des usages absurdes, pas vraiment au service de l’humain

Le problème est que cette démocratisation d’accès à l’outil a déclenché une espèce d’hystérie autour de son utilisation. On demande tout et n’importe quoi à chatGPT, curieux de savoir ce qu’il va répondre. C’est drôle et effrayant à la fois : on se surprend à se demander si cela est encore nécessaire d’apprendre à écrire, structurer nos réflexions, créer, nous informer puisque l’intelligence artificielle est capable de le faire.

Et si on arrêtait de faire n’importe quoi et de produire du contenu sans réfléchir ? Car c’est bien là l’enjeu : la machine répond mais c’est à nous de réfléchir aux questions !

Ce que je veux dire, c’est que nous devrions l’utiliser pour trouver comment changer rapidement la situation climatique, et non pour faire l’éloge de sa prose ou essayer de trouver comment en faire le prochain Jules Verne (20’000 lieues sous les mers mais dans une version optimisée pour les moteurs de recherche).

Démonstration de l’absurdité de la création de contenu à l’infini

  • chatGPT aide à produire du contenu écrit plus rapidement
  • Grâce à cela, nous avons plus de temps
  • Nous pouvons donc produire plus de contenus
  • Ce contenu est bien optimisé pour les moteurs de recherche.
  • Comme le contenu de tous les autres est également optimisé, nous devons continuer à produire plus de contenu pour être les plus pertinents pour les algorithmes de recherche.
  • C’est une chouette coïncidence : les humains ont maintenant plus de temps libre qu’ils peuvent utiliser pour lire tout le contenu supplémentaire qui a été créé.
  • Mais franchement, les humains sont trop lents et trop stupides pour lire autant de contenu. Ils peuvent donc utiliser ce temps libre pour aller sur Tik Tok.

En résumé, nous créons plus de contenu, plus rapidement, mais aucun être humain ne pourra jamais absorber autant d’informations.

Nous alimentons une création exponentielle de contenu qui était déjà exponentielle. En 1970, chaque individu était exposé à une moyenne de 700 messages publicitaires. En 2022, ce chiffre passera à 6000. J’attends avec impatience le moment où nous arriverons à 100’000. Cela montre à quel point la machine est puissante et à quel point les humains sont limités. En plus, les humains ne peuvent même pas déterminer rapidement si l’information qu’ils lisent est vraie ou non ! Comme les gens peuvent être petits.

Ma question est donc la suivante : utilisons-nous vraiment cette technologie dans le bon but en lui demandant d’écrire beaucoup de choses au hasard ?

 

Comment équiper nos enfants pour faire face à ces nouveaux usages de la technologie ?

 

Le plus important est de continuer à développer l’écriture pour nos enfants

L’écriture est l’une des compétences les plus importantes à transmettre à nos enfants. Maintenant que nous avons confirmé l’absurdité de la création rapide et sans fin de contenu écrit, nous pouvons passer à la raison réelle pour laquelle nous écrivons.

L’écriture est un outil de communication. La communication nécessite un émetteur et un récepteur. La plupart des humains jouent les deux rôles. 100% du travail que vous faites lorsque vous écrivez vous profitera. Peut-être que personne ne le lira. Mais on peut garantir que la démarche d’écriture servira quoi qu’il arrive.

L’écriture est un moyen de structurer vos pensées, de construire, de vous exprimer, de gérer vos émotions, de vous concentrer, etc. Il y a tellement de raisons qui nous sont propres pour lesquelles nous voulons écrire.

L’écriture n’est pas une perte de temps, c’est en fait comme le bonheur : le chemin est plus important que la destination.

L’ensemble du processus de recherche de la bonne information, de sa validation, de sa mise en relation peut évoluer mais nous devons continuer à faire cet effort pour protéger l’une des compétences les plus importantes pour les générations actuelles et futures de ce siècle : l’esprit critique.

apprendre-a-ecrire

 

Ce que nous devons transmettre à nos enfants pour grandir sereinement à l’ère de l’intelligence artificielle

Je sais que cet article laisse penser qu’il y a une certaine résistance au changement et à l’innovation. Ce n’est pas le cas. Je ne fais pas partie du groupe de personnes qui pensent que tout était mieux avant.

Je ne pense pas que le monde était meilleur avant, mais je crois que nous avons la responsabilité d’orienter l’utilisation de ces outils puissants pour rendre le monde meilleur et non plus confus.

Nous ne devons pas empêcher nos enfants d’utiliser la technologie, mais voici ce que nous pouvons leur apprendre :

  • Ne soyez pas un utilisateur passif : lorsque vous utilisez quelque chose, essayez de comprendre comment il fonctionne, pourquoi il a été conçu de cette façon, etc. C’est vrai pour tout et c’est particulièrement utile lorsqu’il s’agit des médias sociaux et de nos adolescents.
  • N’ayez pas peur du changement : il est également important de rappeler que le changement n’est pas effrayant. Si quelque chose disparaît, cela peut être la source d’une transformation positive plus tard. Nous pouvons diriger ce processus.
  • Les humains ont le pouvoir de décider : ce que nous devons décider, c’est pourquoi nous utilisons ou développons certaines technologies pour ?
  • L’esprit critique est essentiel : aidez les enfants à toujours remettre en question la source et à apprendre ce que signifie le raisonnement.
  • Emotions are the motor at the heart of everything we do : no one (or nothing) will feel things on your behalf.
  • The process is as important as the end result : shortcuts are ok but you have to think about why you want to go faster and what are the related risks.
Le 13 janvier 2023

Les dernières applications

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.