L’éducation numérique : facile à dire, mais pas si facile à faire!

éducation numérique facile à dire

L’éducation numérique, vaste sujet d’actualité! Les enfants d’aujourd’hui naissent avec le numérique. Les smartphones et tablettes sont très présents dans nos vies. Très vite et de manière très intuitive, les enfants apprennent à se servir de nos appareils. Leurs apprentissages en ce domaine est même souvent bluffant.
Le hic! c’est que les experts s’alarment de plus en plus du temps que les enfants passent devant des écrans et surtout de ce qu’ils y font. Et à la maison, rien ne semble changer.

Alors, pourquoi ce sujet passionne et pourquoi est-il si difficile de limiter les temps d’écran de nos enfants ?

De nombreuses raisons peuvent expliquer cela, la première et non des moindre, est notre propre utilisation ou consommation d’écrans.
Les fils d’actualité qui, comme une drogue, nous donnent envie de tout savoir à l’instant, on pourrait presque parler de la peur de rater une info ! Au moindre bip, on regarde son écran, l’info qui vient d’arriver.
Or quand on sait que les enfants qui regardent le plus la télé sont les enfants dont les parents sont de gros consommateurs de télé, le parallèle peut vite être fait avec les autres écrans.

Le stress du travail ou de la vie et le sas de décompression que nous procurent nos écrans est également un facteur important.
Passif devant nos écrans, on laisse les infos ou les images défiler devant nous sans avoir de décision ou d’initiative à prendre. Grâce aux écrans, on oublie beaucoup de nos soucis. On lâche prise.

Beaucoup de parents se sentent dépassés et pas seulement par les écrans. Nos habitudes et les organisations familiales évoluent. Si l’on regarde le volet alimentaire, on remarque que le sacro-saint repas en famille n’est plus trop d’actualité.
De nombreux enfants mangent souvent seuls, le nombre d’enfants en sur-poids est en constante augmentation…
Face aux problèmes économiques, financiers, alimentaires, les écrans sont juste un soucis de plus. Et est-il prioritaire ?

Une énième raison réside dans les enjeux commerciaux et sociaux.
Un nouveau smartphone, toujours plus beau et plus performant, est toujours en passe de sortir, nous offrant toujours plus de possibilités. De nouveaux programmes ou applications spécialisées pour les moins de 3 ans ou 6-9 ans nous incitent à les laisser passer plus de temps avec les écrans sous couvert de solutions parfaitement adaptées pour leur tranche d’âge. Certains le sont et d’autres un peu moins. L’offre est débordante, le tri dur à faire. Les copains jouent ou regardent certains programmes « qu’il faut vraiment absolument regarder! »
Mettre en place des règles est exigeant et difficile lorsque l’entourage ne le fait pas.

Prendre le temps, de passer du temps, avec nos enfants, sur un écran demande une initiative, une action. C’est un état mode de vie qu’il faudrait faire évoluer et c’est dur.

Si nos habitudes seront difficiles à changer, il est important d’encourager nos enfants aux bonnes pratiques, car c’est en mettant en place des règles et en les encourageant que nous pourrons agir positivement.

Une des clé à mettre en place avec nos enfants pourrait résider dans la différence entre temps d’écran éducatif et temps d’écran distractif.
Utiliser les écrans comme outil éducatif revient par exemple à lui faire réviser ses tables de multiplications (voir notre sélection) ou apprendre à lire (découvrir notre sélection) sur la tablette. On détermine une durée précise et ce temps peut même être pris sur le temps des devoirs. On fait ça ensemble.
Le temps d’écran distractif doit lui aussi être organisé: une durée et un contenu adapté à l’âge.
« Quand tu as fini tes devoirs et tout ce que tu as à faire, tu peux jouer à… ». Cela s’anticipe, mais c’est faisable!

Pour aller plus loin sur le sujet:
« Quel écran pour quel âge et comment »
« Repères pour une utilisation des écrans adaptée à chaque âge »
« Un temps d’écran contrôlé et des enfants heureux »
« Les dangers des tablettes sur le sommeil« 

Le 7 septembre 2016

Les dernières applications

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *